FAQ  Search  Memberlist  Usergroups  Profile  Log in to check your private messages  Log in   Register


 Bienvenue 
BIENVENUE SUR LE FORUM DES AMIS DE LA PECHE A LA CARPE ET AU COUP
amorces

 
Post new topic  Reply to topic   la passion de la péche Forum Index » divers » truc bon a savoir
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Admin
Administrateur


Offline

Joined: 30 Oct 2009
Posts: 120
Localisation: fontaine l'évéque
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Point(s): 42
Moyenne de points: 0.35

PostPosted: Sat 31 Oct - 19:38 (2009)    Post subject: amorces Reply with quote
PELLETS COLLES           
 
A chaque fois qu’il est difficile de maintenir durablement de gros cyprinidés en rivière, les pellets collés méritent d’être essayés !

En eau close, il est très facile d’utiliser en rappel des granulés à truite ou des pellets à carpe, pour maintenir les poissons sur le coup. En rivière, leur faible densité et la présence de courant impliquent de les agglomérer les uns avec les autres. Rien de plus simple, il suffit d’humidifier à l’aide d’un vaporisateur une petite quantité de pellets, 20 à 30 minutes avant leur utilisation. Comme ils sont solubles, ils se ramollissent au contact de l’eau et il devient facile, en les pressant, de réaliser des boules de rappel de la taille d’une noix ou d’une mandarine.

Grâce à une forte teneur en huiles, ces granulés, prévus à l’origine pour l’alimentation des truites de pisciculture, diffusent leurs arômes et parfums très lentement et d’une façon continue sur le coup ce qui attire les poissons de très loin.
Cependant dans les eaux froides, il faut les utiliser avec modération à cause du risque de gavage. Leur composition à base de farines animales et de farines de poisson, les rend très nourrissants !
 


Visit poster’s website MSN
Author Message
Publicité




PostPosted: Sat 31 Oct - 19:38 (2009)    Post subject: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Author Message
Admin
Administrateur


Offline

Joined: 30 Oct 2009
Posts: 120
Localisation: fontaine l'évéque
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Point(s): 42
Moyenne de points: 0.35

PostPosted: Sat 31 Oct - 19:42 (2009)    Post subject: amorces Reply with quote
LA PRECISION DE L'AMORCAGE          

Dans la pêche au coup l’amorçage sert à rassembler un maximum de poissons sur une surface minimale. L’issue d’une partie de pêche dépend souvent de sa précision !

Chaque phase d’amorçage doit s’effectuer dans la même direction. Un point de repère sur la rive opposée, arbre, bouée... permet de retrouver facilement la zone amorcée. L’idéal est de procéder depuis l’endroit où vous êtes assis, à condition bien sûr, de ne pas déplacer votre siège.



Où lancer les boules ?

Une fois la ligne lancée dans la direction et à la distance choisies, c’est le flotteur qu’il faut viser. En eau close, il est préférable de regrouper l’amorçage 50 cm à 1 m avant le flotteur que de le dépasser.
En eau courante, la boule d’amorce ne descend pas verticalement à l’endroit où elle touche l’eau. Selon la profondeur et la force du courant, elle atteint le fond de 50 cm à plusieurs mètres plus loin. Par conséquent, l’amorçage doit s’effectuer en amont du poste de pêche.


Visit poster’s website MSN
Author Message
Admin
Administrateur


Offline

Joined: 30 Oct 2009
Posts: 120
Localisation: fontaine l'évéque
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Point(s): 42
Moyenne de points: 0.35

PostPosted: Sat 31 Oct - 19:44 (2009)    Post subject: amorces Reply with quote
STIMULANTS ET ADDITIFS           
 
Le secret est-il là? Peut-être! Les stimulants, arômes et autres additifs sont destinés à parfumer l'amorce, à augmenter ses vertus apéritives ou digestives et à la colorer.

Les stimulants et additifs ne feront jamais d'un produit quelconque une amorce exceptionnelle, mais, ajoutés à un bon mélange parfaitement employé, ils constituent un plus non négligeable. Ces produits sont déjà nombreux et variés et d'autres demeurent à découvrir. Un des plus anciens est l'apéritif anisé que l'on ajoutait (et certains pêcheurs continuent à le faire) aux mélanges. Le sirop de fraise est depuis longtemps utilisé pour attirer les carpes.

Nombreux et variés, les arômes servent à la fois à renforcer le goût et l'odeur des amorces mais aussi souvent à les colorer et à renforcer leur digestibilité.
Nous devons réserver une place spéciale aux produits digestifs qui facilitent le transit intestinal, leur action n’est pas négligeable lorsqu'on utilise des produits riches et gavants.

L'ALOES
De cette plante grasse, on tire un suc résineux, amer qui s’avère être un purgatif énergique. La poudre obtenue par séchage de la plante s'utilise en mélange avec de la farine de fenouil est collante et laxative, on l’ajoute à des produits riches. La tanche semble l'apprécier. Dosage : 2 cuillers à soupe/kg.

LA MELISSE (CITRONELLE)
Plante méditerranéenne et aromatique, de la famille des Labiacées dont les feuilles séchées et écrasées répandent une odeur de citron. Ajoutée aux farines riches en lipides, elle en facilite la digestion en même temps qu'elle renforce l'odeur du mélange. Dosage : 5 à 10 %.

LA MARJOLAINE
L'origan est une plante de la famille des Labiacées qui pousse spontanément un peu partout en France sur les terrains secs. Des extrémités florales on extrait une huile essentielle utilisée en parfumerie et, après séchage et broyage de la farine que l’on incorpore aux amorces comme dispersant, aromate et pour ses qualités digestives. Dosage : 5 %.

LE CACAO
Les farines obtenues par torréfaction et broyage des graines du cacaoyer sont mélangées à du sucre et d'autres produits pour fabriquer le chocolat. Ajouté aux mélanges, il s'avère stimulant et purgatif dans les amorces de fond et de surface parfois. Sa couleur sombre en limite l'emploi. Dosage : 5 à 10 %.

LE CARAMEL
Le sucre chauffé se transforme en caramel qui, concassé, donne une farine que l'on introduit dans les amorces de fond pour en agglomérer les éléments. Il se révèle excellent dans les amorces de départ et pour les parties de pêche longues en raison de son effet à long terme. Sa saveur agréable attire les gros cyprins (brème et carpe). Dosage : 10 %.

L'HUILE DE CHENEVIS
Obtenue par pressage des grains de chanvre, l'huile de chènevis, de couleur verte est utilisée en savonnerie. Ajoutée aux amorces destinées au gardon, elle se révèle stimulante et laxative. Quelques gouttes additionnées dans les pâtes destinées au gardon en augmentent le rendement.

LE SAFRAN
Récolté, le pollen de crocus constitue le safran qui est utilisé en pharmacie et comme colorant en pâtisserie (il faut environ 12 000 fleurs pour obtenir un kilo de safran). Une pointe de couteau suffit à colorer en jaune, les pâtes destinées au gardon et à l'ablette. Il est, en revanche, rarement utilisé dans les amorces en raison de son coût très élevé.

LA BERGAMOTE
Quelques gouttes de l’huile tirée du fruit, en forme de poire, du bergamotier, arbre de la famille des citronniers, stimulent l’appétit des poissons.

LA VANILLE
Le vanillier est une plante grimpante dont il existe différentes espèces. Il porte des fruits, en forme de gousses, longues de 25 cm et larges de 2 cm, dont on extrait, après différents traitements, un parfum très utilisé en pâtisserie. Synthétisée industriellement, la vanille a des propriétés apéritives et stimule la digestion. On l'incorpore dans les amorces destinées à la friture (gardon en particulier) et plus fréquemment dans les pâtes pour l'ablette, sous forme de sucre vanillé par exemple. Quelques gouttes d'huile remplissent la même fonction.

LE GOUDRON DE NORVEGE
Ce produit bitumeux est obtenu par carbonisation du pin à l'abri de l'air. On obtient une émulsion dense qui, après distillation fractionnée, donne divers composants utilisés dans l'industrie. De couleur brun-noir le goudron de Norvège est collant. Quelques gouttes ajoutées à l'amorce, attirent irrésistiblement les tanches.

LE MIEL
Très sucré et collant, le miel est incorporé aux amorces de fond pour agglomérer les ingrédients et pour son appétence. Particulièrement intéressant pour la carpe.

LA MELASSE
Obtenue au cours de la fabrication du sucre de betterave ou de canne, la mélasse est d'un emploi difficile. On l'utilise essentiellement sur un support (coprah, palmiste, etc.). Nourrissante et sucrée elle est très appétente, on l’intègre dans les amorces aussi en raison de son peu de solubilité.

LE BRASEM
Composé de noix de coco et de mélasse, le brasem est ajouté aux amorces destinées à la brème qu’il semble irrésistiblement attirer. Différentes formes de brasem sont disponibles dans le commerce. Les dosages varient selon les concentrations du produit.

LE BICARBONATE DE SOUDE
Ce produit facilite la digestion des humains et aussi celle des poissons. Il convient d’en ajouter une cuiller à café par kilo d’amorce. Une cuiller à soupe de bicarbonate, ajoutée à l’eau de cuisson du maïs, en facilite la digestion.

LE FENUGREC
Les graines de cette légumineuse cultivée dans le bassin méditerranéen sont utilisées en médecine humaine et vétérinaire comme stimulant de l’appareil digestif et de l'appétit. La farine obtenue par broyage a le même rôle vis à vis des poissons, c'est pourquoi on l'intègre aux amorces de fond destinées aux gros cyprins. Dosage : 5 %.

LE CURCUMA
Cette plante, cultivée en Asie tropicale et en Océanie, possède de gros rhizomes très riches en fécule qui entre dans la composition du curry. Ces épices de couleur jaune-ocre colorent et aromatisent le riz. Ajouté aux amorces, le curcuma développe des pouvoirs excitants élevés. Il s'utilise, à dose généralement réduite, dans des mélanges de surface.
 


Visit poster’s website MSN
Author Message
Admin
Administrateur


Offline

Joined: 30 Oct 2009
Posts: 120
Localisation: fontaine l'évéque
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Point(s): 42
Moyenne de points: 0.35

PostPosted: Sat 31 Oct - 19:47 (2009)    Post subject: amorces Reply with quote
LE MOUILLAGE DES AMORCES           
 
Le qualificatif essentiel concernant le mouillage des amorces est : progressif !

Le mouillage de l’amorce s’effectue en 3 phases. Au début, le mélange très sec se montre avide d’eau que l’on peut ajouter à l’aide d’une bouteille. Après ce premier ajout et avoir laissé reposer l’amorce, il convient de compléter l’hydratation avec une éponge. L’affinage du mouillage se termine à l’aide d'un vaporisateur.

Selon le type et la composition de l’amorce, l’humidification sera plus ou moins importante et plus ou moins précoce. Supposons une amorce contenant beaucoup de chapelure : celle-ci est capable d’absorber de grandes quantités d’eau, si le mouillage se fait quelques heures avant la partie de pêche, le mélange va être homogène et la chapelure va peu travailler. En revanche, si le mélange est hydraté juste avant la partie, la chapelure va gonfler à l’intérieur des boules et les faire exploser : on dit que l'amorce travaille.

Il est important de tamiser le mélange après chaque ajout d’eau, quelle qu’en soit la quantité. La granulométrie est déterminée par les tailles des mailles du tamis utilisé. Le tamisage permet de mieux répartir l’humidité et de casser les grumeaux. Il arrive fréquemment qu’après gonflage les particules les plus grosses ne traversent plus les mailles du tamis, il faut alors passer à un instrument de calibre supérieur.
 


Visit poster’s website MSN
Author Message
Contenu Sponsorisé




PostPosted: Today at 21:14 (2019)    Post subject: amorces
Post new topic  Reply to topic   la passion de la péche Forum Index » truc bon a savoir

Page 1 of 1
All times are GMT + 1 Hour

Display posts from previous:

  

Jump to:  

Index | Administration Panel | Create a free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Why designed by Scott Stubblefield